Handicap ou non : le sport comme dénominateur commun

La Sova (salle omnisports du Val d’Aix) a résonné mercredi d’une joyeuse cacophonie sur fond de rencontre sportive. Il s’agissait d’une journée para-hand adapté. Des élèves du collège Saint-Camille de Saint-Just-en-Chevalet ont rencontré des élèves de deux établissements d’enseignement adapté, l’IME de Taron à Renaison et l’IME André-Romanet à Roanne. Une occasion privilégiée de partager une même activité sportive en cassant les barrières liées au handicap. L’objectif a été parfaitement atteint puisque la trentaine de jeunes de 12 à 20 ans réunis sur le terrain mercredi endossaient simplement le statut de sportifs, sans référence au handicap. L’accent a été mis tout au long de la journée sur la capacité et l’aptitude de chacun, sans jamais pointer du doigt handicap et incapacité. Echauffements collectifs, tournoi de hand et initiation au tchoukball, le programme sportif a été chargé, et côté humain, tous les participants ont fait preuve d’une belle énergie et peuvent se montrer satisfaits d’avoir beaucoup appris les uns des autres.

Prochain rendez-vous parasport adapté : cross départemental à St Galmier le 24 novembre