Adieu à Henri Bourdelin

A Grézolles, qui ne connaissait pas « Ritou » ? Henri Bourdelin s’en est allé : il allait bientôt avoir 76 ans. Né le 21 janvier 1947 à la Mignerie (Grézolles), il était le dernier d’une fratrie de quatre enfants. Une carrière de soudeur en métallurgie, un mariage avec Christiane en 1967 duquel naîtront cinq enfants, une installation aux Rivières en 1971, Henri aura eu une vie fort active… et très bien remplie si l’on considère son implication dans les nombreuses associations qui lui tenaient à cœur. On l’a vu prendre la présidence du club de tennis, il a été durant de nombreuses années la figure de proue de l’association des donneurs de sang, et depuis bien longtemps on le connaissait comme le bouilleur de cru qui remettait l’alambic en service dès les premiers frimas… Outre son activité dans la vie associative, Henri Bourdelin a également participé à la politique locale en tant que conseiller municipal ; il s’est même présenté à une élection pour devenir conseiller général…

C’est une figure de la commune qui vient de s’éteindre, un grand père comblé par ses onze petits enfants et un bon vivant appréciant le contact : il avait eu la joie de voir sa famille réunie tout dernièrement, et celle de participer à la fête des classes du village…